La charte

 La charte du COLLECTIF CANCER 2017 – 2022
« Un levier au pouvoir d’Agir »

I – LE CADRE

Genèse : La signature de la Convention de partenariat « Ma ville se ligue contre le cancer » entre la commune de Dunkerque, ses communes associées et le Comité du Nord de la Ligue contre le cancer a, au vu des six principes qui régissent la charte suscitée la volonté des Associations à créer un « Collectif ». Les réflexions du groupe ont abouti à l’écriture d’une charte pour les cinq années à venir.

Définition : La charte consiste à mettre en œuvre une démarche de construction d’une dynamique partenariale entre ces associations et les différents acteurs du territoire.
Il prend appui sur un travail d’identification des enjeux prioritaires en matière de cancer sur le Dunkerquois.
Acte politique, il sert de cadre pour l’élaboration des projets qui engagent dans la démarche les associations, les élus, les pouvoirs publics et les partenaires. Il s’agit bien d’un engagement mutuel.

Ses enjeux :
– Le partage de projets communs dans un esprit d’intérêt général évitant la superposition d’actions individuelles ;
– Le développement de la coopération entre les différents acteurs au service des malades et de leurs familles en suscitant les désirs d’initiatives des malades et des usagers du système de santé ;
– La reconnaissance du pacte comme outil d’animation de la Charte, la reconnaissance de son utilité sociale et de sa pertinence.

Les points forts de la stratégie :
Des valeurs partagées : La solidarité et la dignité
Des engagements réciproques
L’identification d’actions à mettre en place et leur évaluation.
II – LES OBJECTIFS

Apporter une plus-value au territoire :
La présente charte est un projet commun de prévention qui intervient comme « complémentaire » au projet de chaque association qui garde son identité propre.
Outil supplémentaire, le collectif pourra en sa qualité d’interlocuteur unique devenir une plus-value pour les partenaires et les professionnels de santé , les malades et leurs familles.

Faire du collectif un relais sur le territoire :
Le collectif veille et se présente comme un relais idéal, capable de porter au mieux les attentes des malades et usagers du système de santé et de soutenir ses partenaires dans la diffusion de leurs dispositifs.
La mutualisation des compétences des différentes associations représente une échelle d’intervention adéquate pour pallier les problématiques telles que l’emploi, la précarité, la mobilité …) qui contribuent à l’accroissement des inégalités de santé et auxquelles les solutions ne peuvent se trouver dans une seule association.

Développer un pouvoir d’agir :
Le collectif se donne une fonction de veille et de soutien à l’émergence, le développement et la consolidation des politiques de santé portées à l’échelle du territoire.
Il se présente comme appui au développement des actions de prévention et d’accompagnement du cancer et comme véritable partenaire associé et identifié à la réflexion sur les réponses à apporter.

SYNTHESE :
C’est un outil qui permet de mieux travailler de façon collective en perspective de mieux répondre aux attentes et besoins des malades.
Il se positionne sur des valeurs communes. C’est une manière d’aller plus loin, de donner plus de relief, plus de consistance à nos actions.
Il doit déboucher sur un véritable « Projet Politique » au sens noble du terme. A savoir : la Vie de la Cité.